Menu principal
Accueil
Blog de la liste Avenir de-Saint-Avertin 2014
Saint-Avertin-Avenir
Les élus
Permanences
Les commissions
Conseils Municipaux
Liens utiles
Archives
Rechercher
Identification





Mot de passe oublié ?
Statistiques
Visiteurs: 397664
Accueil
PRÉSENTATION DE LA LISTE AVENIR DE SAINT-AVERTIN
Écrit par Philippe Lebot   
08-02-2014

Rejoignez nous sur Facebook pour découvrir la suite de la liste : 

https://www.facebook.com/philippe.lebot.39 

20. Pauline CUNNAC. 25 ans, assistante aux pratiques artistiques à Ciclic. "Engagée et militante auprès du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS 37), c’est avec plaisir que j’ai rejoint la liste de gauche de Philippe Lebot. Cette équipe éclectique, multiple et complémentaire incarne et représente une véritable opportunité apporter mes valeurs et mes convictions, étroitement liées avec ma profession.
 
 19. Michel MINVIELLE, 63 ans, Retraité d'un groupe de protection sociale. "Muté dans la Région en 2006 pour prendre la Direction d'un centre de gestion (400 personnes) d'un grand groupe de protection sociale, j'apprécie la qualité de vie à St Avertin. Je me sens parfaitement en adéquation avec le projet soutenu par Philippe Lebot visant à développer la commune de manière moderne et solidaire en maîtrisant les consommations publiques d'énergie, en encourageant l'installation des jeunes et en renforçant les zones d'activité facilitant la création d'emplois, tout en augmentant le dialogue de proximité par la création de comités de quartier.
 
18. Renée LASNE, 77 ans, retraitée de La Poste. "Ayant fait un mandat au conseil municipal dans l'opposition alors que d'était "une première", et fidèle à mes idées de gauche, je me sens en parfaite harmonie avec le programme de Philippe LEBOT. Je souhaite, avec Philippe, apporter un mieux aux saint-avertinois dans beaucoup de domaines : environnement, social, culture, etc." 
 
17. Julien MANCEAU, 34 ans, éducateurs sportifs. "Dans le cadre de  mes activités d'éducateur sportif, je suis responsable de la familiarisation avec le milieu aquatique des petits et tout-petits. J'aime ce métier, au contact des enfants et des parents. Je m'engage aux côtés de Philippe LEBOT pour améliorer durablement le quotidien des saint-avertinois, dans les services de proximité comme dans les transports, dans la fluidification des voies de communication aux heures de pointe, l'accessibilité des commerces, l'aménagement des zones piétonnes qui dynamiseraient notre ville. Enfin, c'est dans un souci économique et écologique que nous devrons entreprendre la rénovation de la piscine de Saint-Avertin, l'édification du complexe sportif de la Bellerie. Il y faut répondre aux besoins de chacun, dans l'intérêt du plus grand nombre d'adhérents et dans la philosophie du "sport pour tous"
 
16. Corinne CLORENNEC-TEMPS, 54 ans, professeur d'IUT. Ancienne principale de collège, très sensible aux questions de mixité et d'inégalités sociales.

15. Cedric CARRO, 37 ans, agent CNPE Chinon. "Père d'une famille recomposée de trois enfants, je suis Saint Avertinois depuis 8 ans. Engagé et militant au Parti Communiste Francais, il est pour moi certain qu'une autre politique est possible sur Saint Avertin. C'est en passant par un vrai débat démocratique et par la proximité, que le pouvoir sera remis dans les mains des Saint Avertinois. Ce qui était jusqu'alors inconcevable pour le maire actuel, le sera demain avec la liste de gauche qui mettra en place des comités de quartier afin d'être au plus proche des Saint Avertinois.Parce qu'il est important, en cette période d'austérité économique, de donner aussi de l'oxygène aux habitants de Saint Avertin et qu'une vraie politique de gauche soit adoptée. En effet, des décisions sur le dégrèvement de l'impôt local, ainsi que la mise en place du coefficient familial seront prises une fois que la liste Avenir de Saint-Avertin sera nommée à la mairie. Je pense que Saint Avertin peut et doit avoir de vraies valeurs de gauche, et j’insiste sur ce point, car il me semble que c'est important pour l'avenir de cette merveilleuse ville et de ses concitoyens 
 
14. Céline ECORSE. 38 ans. Responsable d'équipe.
"Saint Avertin est une ville où il fait bon vivre. Cependant des améliorations peuvent être apportées à la gestion de notre ville. Par exemple, les transports en commun ne répondent pas aux besoins des usagers (adultes comme étudiants). Il nous faut également mieux prioriser les investissements pour notre commune que ce soit au niveau de l'énergie ou des infrastructures. Je crois aux idées novatrices proposées, et adhère aux valeurs de Philippe Lebot."

13. Gérard CHABERT, 62 ans, cadre SNCF retraité. "Installé a St Avertin depuis 25 ans, handicapé moteur suite à un accident, j'ai néanmoins pu exercer mes fonctions de gestionnaire, formateur puis chargé de communication jusqu'au terme de ma carrière. Au delà du citoyen, je suis observateur et acteur de la vie politique, avec un fort engagement associatif dans des domaines où la compétence fait la différence (éducation, santé, social, handicap avec l'ensemble de ses corollaires mais aussi culture).
J'ai pu mesurer au quotidien les besoins des Saint-Avertinois à tous les stades de la vie, quel que soit le milieu. Je mets donc très naturellement mes compétences et mon expérience au service de Philippe Lebot qui représente pour moi la synthèse de ce que notre population demande avec force (écoute, modernité, imagination, proximité). L'échange, la persévérance, l'audace mais surtout le sérieux sont des notions qui caractérisent cette équipe. Elles permettront à notre ville de sortir de son isolement, d' aller de l'avant, de se réveiller, de rendre vivante une cité engagée pour notre avenir".

12. Madeleine Minvielle, 58 ans, cadre administratif dans un groupe de protection sociale. "Je suis Saint-Avertinoise depuis juillet 2006 à la suite d'une mutation professionnelle souhaitée. Je soutiens Philippe Lebot pour sa vision de la ville que sera Saint-Avertin demain, sa volonté de faire que chaque Saint-Avertinois soit acteur des transformations de sa ville et la place qui sera donnée à l'accueil de familles jeunes."

11. Marc Bonnin. 58 ans, cadre bancaire. "Je suis arrivé à Saint-Avertin en 1992 dans le quartier de la Sagerie. Après une carrière professionnelle bien remplie pendant laquelle j'ai été en responsabilité d'équipes commerciales et administratives, je souhaite m'investir pleinement dans la vie de ma commune. Je m'engage sur la liste menée par Philippe LEBOT, partageant ses valeurs et ses convictions sur la manière d'administrer notre ville. Le programme est résolument tourné vers l'avenir et chaque Saint-Avertinois doit pouvoir se retrouver dans les thèmes abordés. La volonté d'inscrire la concertation, l'écoute, la proximité via la création de comité de quartier est forte. Les rencontres avec les habitants dans leur environnement nous renforcent sur la nécessité d'aborder les sujets de façon pragmatique pour répondre à leurs attentes. C'est dans cet esprit que cette liste souhaite travailler pour l'avenir de Saint-Avertin."
 
10. Elise MATILE, 30 ans, Cadre RH. "je suis mariée depuis 6 ans et maman de 3 jeunes enfants. Je travaille en tant que responsable des ressources humaines dans une entreprise d'une centaine de salariés. Je souhaite m'investir dans le projet soutenu par Philippe LEBOT afin de faire de Saint-Avertin une ville économiquement et socialement responsable."
 
9. Erwan Zaugg. 46 ans. Designer industriel. "Je fais partie de ces nouveaux Saint-Avertinois, arrivés récemment, qui ressentent les atouts et le potentiel que cette ville offre à ses habitants. Responsable de la Gauche locale, avec une vision moderne et ouverte à tous nos concitoyens, je sens qu'un tournant se dessine et que nous avons face à nous de grands défis à relever pour l'avenir. Je mets à coeur mon engagement pour défendre des valeurs qui me sont chères car ce ne sont pas des obstacles qui se dressent devant nous, mais des opportunités et cela ne peut se faire qu'avec chacune et chacun d'entre vous."
 
 
8. Christine Faure. 50 ans. Responsable des archives municipales à Saint-Pierre-des-Corps. "Je m'engage sur la liste de gauche Avenir de Saint-Avertin pour en valoriser la dimension sociale. Faire vivre la commune grâce à la création de comités de quartier, construire un foyer-logement pour personnes âgées à revenus modestes en cohérence avec une crèche et une maison des associations, baisser les taux d'imposition de la taxe d'habitation pour les foyers modestes, mettre en place l'emploi du coefficient familial pour les cantines scolaires et les activités communales : autant de points sur lesquels je me retrouve et qui marquent la dimension sociale de notre engagement."

7. Pierre MIDOUX, 26 ans, Ingénieur d’Etudes. "Voulant contribuer au développement et au dynamisme de Saint-Avertin, j’ai décidé de m’impliquer dans cette liste de gauche et d’ouverture pour diverses raisons. Mieux vivre à Saint-Avertin est un objectif qui se doit d’être atteint. Cela s’appuiera notamment sur une politique d’urbanisme et environnementale novatrice et véritablement tournée vers l’avenir. Par ailleurs, il est important que Saint-Avertin se développe en harmonie avec tous ses habitants quel que soit leur âge ou bien leur catégorie socio-professionnelle : favoriser l’accès à la culture, à l’emploi ou encore au logement est un engagement profitable pour tous. Concernant le transport en commun, des choix peuvent et doivent être faits pour en améliorer l’accès. Comment utiliser les lignes de bus pour se déplacer dans ou en dehors de Saint-Avertin alors que les temps de trajets sont relativement longs ? Comment un collégien, un lycéen ou un étudiant peut-il se déplacer en toute autonomie sans ses parents ? Des réponses et des solutions doivent être trouvées. Chacune des personnes présentes sur cette liste possède la motivation, la volonté et surtout les qualités nécessaires pour être au service de notre commune."
 
6. "Guilaine Richefort. Directrice territoriale, chargée des ressources humaines à la Ville de Tours, en retraite depuis 3 ans. "St Avertin était la Ville où je passais mes vacances, enfant. J' ai donc vu notre ville se transformer et croître au fil des années. J'ai la conviction qu'avec de telles qualités environnementales et urbanistiques ainsi que de telles potentialités économiques, St Avertin peut et doit se développer, en harmonie avec ses habitants et en adhésion avec l'ensemble des personnels qui travaillent pour notre bien à tous. C'est avec confiance et et fierté que je soutiens Philippe Lebot et ses valeurs d'engagement et de travail et sa vision dynamique et futuriste de notre Ville."

5. Frédéric Fleury, 65 ans, retraité de l’industrie. "A Saint -Avertin depuis 1990, ma famille s’est épanouie grâce au tissu dense des associations culturelles et sportives. Avec sa détermination de jeune dirigeant et d’élu, Philippe Lebot a su fédérer une équipe à l’écoute des habitants de notre commune, prête à réaliser un projet d’avenir qui sera économe dans la durée, socialement équitable, moderne et accueillant pour les foyers et les activités nouvelles."
Photo : 5. Frédéric Fleury, 65 ans, retraité de l’industrie.
4. Anne-Marie Fray, 57 ans, enseignante-chercheure en école de commerce. " En 1990, je suis arrivée en Touraine, à Saint Avertin. J'ai connu plusieurs quartiers (Nouveau Bois, rue de Cormery, Château Fraisier). En 2008, je me suis investie formellement dans la ville en tant que conseillère municipale avec Philippe Lebot. Aujourd'hui, je fais confiance à la vision de Philippe sur la ville et à sa capacité de l'articuler et de la faire vivre au quotidien. Ma conviction est qu'une ville comme Saint Avertin doit être un lieu de vie dynamique pour tous : accès au logement, emploi, transports... tout doit être au service des habitants. Notre ville doit prendre le virage de la modernité et du bien vivre."
Photo : 4. Anne-Marie Fray, 57 ans, enseignante-chercheure en école de commerce.
3. Lionel Jeanjeau, 42 ans, proviseur-adjoint à Joué-Les-Tours. "Arrivé à Saint-Avertin il y a 7 ans suite à une mutation professionnelle, j'ai participé à la vie de la commune durant 4 ans en qualité de principal-adjoint du collège. Non engagé en 2008 pour des raisons déontologiques (on ne se présente pas à une élection dans une commune quand on y est fonctionnaire d'autorité !), je n'en n''ai pas moins suivi de près l'évolution de la politique municipale. Mon engagement derrière Philippe Lebot est une façon de poursuivre mon investissement auprès des saint-avertinois. Il s'appuie sur une volonté forte de faire entrer notre ville dans une ère nouvelle, mêlant un réel développement urbain et un environnement préservé."

 2. Brigitte LIZE-BRUN. 58 ans, professeur de mathématiques. "Arrivée en 1972 dans le quartier des Grands-Champs avec mes parents, j'ai vu notre ville se transformer et se développer. Conseillère municipale de la liste de gauche depuis 2001, j'ai voulu, par ma disponibilité et avec mes convictions, pouvoir participer au choix de son développement. Aujourd'hui, avec Philippe Lebot, partageant les mêmes valeurs, je souhaite poursuivre cet engagement pour mettre en place, sur notre commune, un environnement social et économique réellement durable et solidaire."
Photo : 2. Brigitte LIZE-BRUN. 58 ans, professeur de mathématiques.
Rejoignez nous sur Facebook pour découvrir la liste : 
https://www.facebook.com/philippe.lebot.39
 
 

 
UNE MAISON A ECONOMIE D' ENERGIE : C'EST POSSIBLE A SAINT AVERTIN
Écrit par Philippe Lebot   
01-02-2014
Utilisant le soleil, l'isolation, l'étanchéité, une bonne ventilation, la maison à énergie passive ne coute que 30 à 40 € de chauffage par mois pour environ 150m2. Nettement plus faible qu'une maison BBC (Basse Energie). 
Cinq maisons  dans l'agglomération se sont ainsi construites depuis 2010, à Saint Avertin, Chambray, Notre Dame d'Oé, Tours Nord et Saint Cyr. Du à des actions individuelles, ce type de construction doit trouver sa place dans un Plan d'Urbanisme et être au nombre des  spécificités conseillées et encouragées. Or rien de tel n'est formulé pour Saint Avertin
Nous nous y emploierons  donc et associerons les habitants  et les futurs accédants dans une réflexion sur l'énergie de demain.
 
Voir site La Tribune de Tours ci dessous (page 8) : 
http://www.tribune-tours.fr/media/TRIBTOURS_231_WEB.pdf

 
PRÉSENTATION DE LA LISTE AVENIR DE SAINT AVERTIN
Écrit par Philippe Lebot   
26-01-2014

15. Cedric CARRO, 37 ans, agent CNPE Chinon. "Père d'une famille recomposée de trois enfants, je suis Saint Avertinois depuis 8 ans. Engagé et militant au Parti Communiste Francais, il est pour moi certain qu'une autre politique est possible sur Saint Avertin. C'est en passant par un vrai débat démocratique et par la proximité, que le pouvoir sera remis dans les mains des Saint Avertinois. Ce qui était jusqu'alors inconcevable pour le maire actuel, le sera demain avec la liste de gauche qui mettra en place des comités de quartier afin d'être au plus proche des Saint Avertinois.Parce qu'il est important, en cette période d'austérité économique, de donner aussi de l'oxygène aux habitants de Saint Avertin et qu'une vraie politique de gauche soit adoptée. En effet, des décisions sur le dégrèvement de l'impôt local, ainsi que la mise en place du coefficient familial seront prises une fois que la liste Avenir de Saint-Avertin sera nommée à la mairie. Je pense que Saint Avertin peut et doit avoir de vraies valeurs de gauche, et j’insiste sur ce point, car il me semble que c'est important pour l'avenir de cette merveilleuse ville et de ses concitoyens 

 

14. Céline ECORSE. 38 ans. Responsable d'équipe.

"Saint Avertin est une ville où il fait bon vivre. Cependant des améliorations peuvent être apportées à la gestion de notre ville. Par exemple, les transports en commun ne répondent pas aux besoins des usagers (adultes comme étudiants). Il nous faut également mieux prioriser les investissements pour notre commune que ce soit au niveau de l'énergie ou des infrastructures. Je crois aux idées novatrices proposées, et adhère aux valeurs de Philippe Lebot."

13. Gérard CHABERT, 62 ans, cadre SNCF retraité. "Installé a St Avertin depuis 25 ans, handicapé moteur suite à un accident, j'ai néanmoins pu exercer mes fonctions de gestionnaire, formateur puis chargé de communication jusqu'au terme de ma carrière. Au delà du citoyen, je suis observateur et acteur de la vie politique, avec un fort engagement associatif dans des domaines où la compétence fait la différence (éducation, santé, social, handicap avec l'ensemble de ses corollaires mais aussi culture).

J'ai pu mesurer au quotidien les besoins des Saint-Avertinois à tous les stades de la vie, quel que soit le milieu. Je mets donc très naturellement mes compétences et mon expérience au service de Philippe Lebot qui représente pour moi la synthèse de ce que notre population demande avec force (écoute, modernité, imagination, proximité). L'échange, la persévérance, l'audace mais surtout le sérieux sont des notions qui caractérisent cette équipe. Elles permettront à notre ville de sortir de son isolement, d' aller de l'avant, de se réveiller, de rendre vivante une cité engagée pour notre avenir".

12. Madeleine Minvielle, 58 ans, cadre administratif dans un groupe de protection sociale. "Je suis Saint-Avertinoise depuis juillet 2006 à la suite d'une mutation professionnelle souhaitée. Je soutiens Philippe Lebot pour sa vision de la ville que sera Saint-Avertin demain, sa volonté de faire que chaque Saint-Avertinois soit acteur des transformations de sa ville et la place qui sera donnée à l'accueil de familles jeunes."

Description : https://scontent-a.xx.fbcdn.net/hphotos-prn1/t1/1601033_1420000114911147_599887177_n.jpg

11. Marc Bonnin. 58 ans, cadre bancaire. "Je suis arrivé à Saint-Avertin en 1992 dans le quartier de la Sagerie. Après une carrière professionnelle bien remplie pendant laquelle j'ai été en responsabilité d'équipes commerciales et administratives, je souhaite m'investir pleinement dans la vie de ma commune. Je m'engage sur la liste menée par Philippe LEBOT, partageant ses valeurs et ses convictions sur la manière d'administrer notre ville. Le programme est résolument tourné vers l'avenir et chaque Saint-Avertinois doit pouvoir se retrouver dans les thèmes abordés. La volonté d'inscrire la concertation, l'écoute, la proximité via la création de comité de quartier est forte. Les rencontres avec les habitants dans leur environnement nous renforcent sur la nécessité d'aborder les sujets de façon pragmatique pour répondre à leurs attentes. C'est dans cet esprit que cette liste souhaite travailler pour l'avenir de Saint-Avertin."

 

Description : https://fbcdn-sphotos-f-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/t1/12119_1418963578348134_1672656487_n.jpg 

10. Elise MATILE, 30 ans, Cadre RH. "je suis mariée depuis 6 ans et maman de 3 jeunes enfants. Je travaille en tant que responsable des ressources humaines dans une entreprise d'une centaine de salariés. Je souhaite m'investir dans le projet soutenu par Philippe LEBOT afin de faire de Saint-Avertin une ville économiquement et socialement responsable."

 Description : https://scontent-b-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-ash3/t1/1625699_1418789095032249_277421888_n.jpg

9. Erwan Zaugg. 46 ans. Designer industriel. "Je fais partie de ces nouveaux Saint-Avertinois, arrivés récemment, qui ressentent les atouts et le potentiel que cette ville offre à ses habitants. Responsable de la Gauche locale, avec une vision moderne et ouverte à tous nos concitoyens, je sens qu'un tournant se dessine et que nous avons face à nous de grands défis à relever pour l'avenir. Je mets à coeur mon engagement pour défendre des valeurs qui me sont chères car ce ne sont pas des obstacles qui se dressent devant nous, mais des opportunités et cela ne peut se faire qu'avec chacune et chacun d'entre vous."

 

 Description : https://scontent-a-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/t1/1557520_1417899821787843_529447650_n.jpg

8. Christine Faure. 50 ans. Responsable des archives municipales à Saint-Pierre-des-Corps. "Je m'engage sur la liste de gauche Avenir de Saint-Avertin pour en valoriser la dimension sociale. Faire vivre la commune grâce à la création de comités de quartier, construire un foyer-logement pour personnes âgées à revenus modestes en cohérence avec une crèche et une maison des associations, baisser les taux d'imposition de la taxe d'habitation pour les foyers modestes, mettre en place l'emploi du coefficient familial pour les cantines scolaires et les activités communales : autant de points sur lesquels je me retrouve et qui marquent la dimension sociale de notre engagement."

Description : https://scontent-b-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-ash4/t1/1176390_1417466658497826_1056094134_n.jpg 

7. Pierre MIDOUX, 26 ans, Ingénieur d’Etudes. "Voulant contribuer au développement et au dynamisme de Saint-Avertin, j’ai décidé de m’impliquer dans cette liste de gauche et d’ouverture pour diverses raisons. Mieux vivre à Saint-Avertin est un objectif qui se doit d’être atteint. Cela s’appuiera notamment sur une politique d’urbanisme et environnementale novatrice et véritablement tournée vers l’avenir. Par ailleurs, il est important que Saint-Avertin se développe en harmonie avec tous ses habitants quel que soit leur âge ou bien leur catégorie socio-professionnelle : favoriser l’accès à la culture, à l’emploi ou encore au logement est un engagement profitable pour tous. Concernant le transport en commun, des choix peuvent et doivent être faits pour en améliorer l’accès. Comment utiliser les lignes de bus pour se déplacer dans ou en dehors de Saint-Avertin alors que les temps de trajets sont relativement longs ? Comment un collégien, un lycéen ou un étudiant peut-il se déplacer en toute autonomie sans ses parents ? Des réponses et des solutions doivent être trouvées. Chacune des personnes présentes sur cette liste possède la motivation, la volonté et surtout les qualités nécessaires pour être au service de notre commune."

 Description : https://fbcdn-sphotos-f-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/t1/1555359_1416431805267978_930717038_n.jpg

6. "Guilaine Richefort. Directrice territoriale, chargée des ressources humaines à la Ville de Tours, en retraite depuis 3 ans. "St Avertin était la Ville où je passais mes vacances, enfant. J' ai donc vu notre ville se transformer et croître au fil des années. J'ai la conviction qu'avec de telles qualités environnementales et urbanistiques ainsi que de telles potentialités économiques, St Avertin peut et doit se développer, en harmonie avec ses habitants et en adhésion avec l'ensemble des personnels qui travaillent pour notre bien à tous. C'est avec confiance et et fierté que je soutiens Philippe Lebot et ses valeurs d'engagement et de travail et sa vision dynamique et futuriste de notre Ville."

Description : https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-frc3/t1/1493221_1416088381968987_1659112853_n.jpg

5. Frédéric Fleury, 65 ans, retraité de l’industrie. "A Saint -Avertin depuis 1990, ma famille s’est épanouie grâce au tissu dense des associations culturelles et sportives. Avec sa détermination de jeune dirigeant et d’élu, Philippe Lebot a su fédérer une équipe à l’écoute des habitants de notre commune, prête à réaliser un projet d’avenir qui sera économe dans la durée, socialement équitable, moderne et accueillant pour les foyers et les activités nouvelles."

Description : Photo : 5. Frédéric Fleury, 65 ans, retraité de l’industrie.

4. Anne-Marie Fray, 57 ans, enseignante-chercheure en école de commerce. " En 1990, je suis arrivée en Touraine, à Saint Avertin. J'ai connu plusieurs quartiers (Nouveau Bois, rue de Cormery, Château Fraisier). En 2008, je me suis investie formellement dans la ville en tant que conseillère municipale avec Philippe Lebot. Aujourd'hui, je fais confiance à la vision de Philippe sur la ville et à sa capacité de l'articuler et de la faire vivre au quotidien. Ma conviction est qu'une ville comme Saint Avertin doit être un lieu de vie dynamique pour tous : accès au logement, emploi, transports... tout doit être au service des habitants. Notre ville doit prendre le virage de la modernité et du bien vivre."

Description : Photo : 4. Anne-Marie Fray, 57 ans, enseignante-chercheure en école de commerce.

3. Lionel Jeanjeau, 42 ans, proviseur-adjoint à Joué-Les-Tours. "Arrivé à Saint-Avertin il y a 7 ans suite à une mutation professionnelle, j'ai participé à la vie de la commune durant 4 ans en qualité de principal-adjoint du collège. Non engagé en 2008 pour des raisons déontologiques (on ne se présente pas à une élection dans une commune quand on y est fonctionnaire d'autorité !), je n'en n''ai pas moins suivi de près l'évolution de la politique municipale. Mon engagement derrière Philippe Lebot est une façon de poursuivre mon investissement auprès des saint-avertinois. Il s'appuie sur une volonté forte de faire entrer notre ville dans une ère nouvelle, mêlant un réel développement urbain et un environnement préservé."

Description : https://scontent-a.xx.fbcdn.net/hphotos-ash3/t1/1545781_1414712032106622_672470476_n.jpg

 2. Brigitte LIZE-BRUN. 58 ans, professeur de mathématiques. "Arrivée en 1972 dans le quartier des Grands-Champs avec mes parents, j'ai vu notre ville se transformer et se développer. Conseillère municipale de la liste de gauche depuis 2001, j'ai voulu, par ma disponibilité et avec mes convictions, pouvoir participer au choix de son développement. Aujourd'hui, avec Philippe Lebot, partageant les mêmes valeurs, je souhaite poursuivre cet engagement pour mettre en place, sur notre commune, un environnement social et économique réellement durable et solidaire."

Description : Photo : 2. Brigitte LIZE-BRUN. 58 ans, professeur de mathématiques.

 

Rejoignez nous sur Facebook pour découvrir la liste : 

https://www.facebook.com/philippe.lebot.39

 

 

 

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 9 - 12 sur 37